Un diplomate tunisien attaque l’Algérie «L’Algérie s’est emparé de centaines de kilomètres du Sahara après la guerre »

L’ancien ministre tunisien des Affaires étrangères, Ahmed ounis, a accusé le régime militaire algérien d’avoir tué le rêve maghrébin, affirmant dans le même sillage que : “le Royaume du Maroc n’a pas détruit l’option maghrébine à travers la normalisation de ses relations avec Israël. Au contraire, c’est le système militaire algérien qui a fait évaporer le rêve de l’Union maghrébine”.

Le diplomate tunisien qui occupait le poste de ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Ghannouchi en 2011 ne s’est pas contenté de ces déclaration, mais il a rajouté : «L’Algérie s’est retourné contre le Maroc et la Tunisie après la fin de la fin de la guerre d’indépendance algérienne, et s’est emparé de centaines de kilomètres du Sahara…».

Le diplomate a ajouté que “Habib Bourguiba, le président de la Tunisie à l’époque, avait « cédé » à l’Algérie, tandis que Hassan II a décidé de ne pas « accepter la situation », depuis l’Algérie est en guerre contre le Maroc, une guerre qui continue aujourd’hui. Toujours selon Ahmed Ounis

Ahmed Ounis a poursuivi en disant : «J’espérais que le régime algérien, après le Hirak, prenne la bonne décision, une décision démocratique en ouvrant la voie à la construction du Grand Maghreb.

Le diplomate tunisien avait commencé par dire que la normalisation des relations marocaines avec l’état d’Israël l’avait surpris ! Mais que c’était une résultante normale de plus de 40 ans de « guerre » dans la région, plus précisément dans la région du Sahel, un territoire qui revient de droit au royaume du Maroc. Toujours selon Ahmed Ounis.