La tornade Nawell Madani

La tornade Nawell Madani est donc passée par l’Algérie faisant plus de 5000 entrées à l’Opéra d’Alger.

Les 11, 12 et 13 janvier dernier, l’humoriste et son incroyable équipe ont occupé l’opéra pour présenter au public algérien le stand up « C’est moi la plus belge ».

Un public qui a tout de suite répondu présent à l’invitation de son artiste, vu l’engouement observé à l’achat des tickets.

A la première représentation, une pluie battante accompagne le froid glacial au niveau du parking de l’Opéra d’Alger.

Tickets en mains, nous pressons le pas pour accéder à la salle, un monde fou est massé à l’entrée .

Enfin à l’intérieur, nous attendons l’ouverture de la porte qui mène vers la grande salle. Des visages familiers partout, c’est le tout Alger ou presque qui s’est déplacé pour l’événement.

La porte s’ouvre, les fans impatients prennent place, on est prêts.

Après le mot de bienvenue du producteur Farid Benlagha, DJ Battle se charge de chauffer la salle, il se rend compte qu’il est en terrain conquis.

Au bout d’un gros quart d’heure, la musique s’arrête, un autre son familier aux Algériens retentit, c’est une troupe de zorna bien de chez nous qui signe l’entrée en scène de Nawell Madani. L’humoriste danse au rythme du bendir et du tambour, elle est enfin là.

La salle est debout, les youyous retentissent. L’humoriste s’arrête, prend le temps de regarder son public, elle profite de ce moment inoubliable.

Vêtue d’une combinaison classique noire avec une veste karakou, perchée sur des talons de plus 12 centimètres, droite, elle s’est faite belle pour Alger qui l’acclame.

Le spectacle peut commencer. Nous avons eu droit à une Nawell Madani stupéfiante, énergique, tendre, crûe, hilarante avec des sketchs que le public connait et d’autres écrits adaptés pour la circonstance.

Elle a offert un show formidable à ses fans. Accompagnée par d’autres humoristes algériens, franco-algériens et même des Franco-français comme elle aime à le préciser.

En plus des humoristes, des danseurs algériens et français rythment le spectacle. Un show qui a duré près de trois heures dans lequel elle s’est donnée à fond, rien n’est laissé au hasard.

Chaque représentation est unique, chaque jour un invité surprise à l’image de l’acteur français d’origine algérienne Guy Bedos et de bien d’autres.

A la fin de la représentation, elle appelle ses danseurs et les humoristes pour saluer son public, un public qui lui offre une incroyable standing ovation. L’émotion nous submerge, la submerge, elle fond en larmes.

“J’ai attendu ce moment depuis tellement longtemps, je voulais vous offrir un véritable show, merci, c’est tout pour moi”.