Réouverture partielle des frontières : Ce qu’il faut savoir pour pouvoir embarquer

Le Premier Ministre, Abdelaziz Djerad, a arrêté aujourd’hui lundi24 mai 2021, les mesures nécessaires à la réouverture partielle des frontières, opération qui prendra place à partir du 1er juin 2021.

Le programme et les conditions :

Trois vols seront assurés par Air Algérie à partir du 1er juin, à destination / en provenance de la France. Les villes sont Paris (deux vols) et Marseille (un vol).

Un vol hebdomadaire à destination et en provenance de Tunisie, d’Espagne et de Turquie. Les villes concernées sont Tunis, Barcelone et Istanbul.

Les vols seront assurés uniquement à partir des aéroports d’Alger, Oran et Constantine, au nombre de six vols hebdomadaires de / vers la France, la Turquie, l’Espagne et la Tunisie.

Les conditions à respecter pour pouvoir embarquer vers l’Algérie ont déjà été mentionnées dans l’annonce de la décision de rouvrir partiellement les frontières, la semaine dernière, plus détaillées aujourd’hui :

– Il faut que le résultat du test RT-PCR de moins de 36 heures soit négatif,

– Il faut avoir un billet de voyage valide et remplir une fiche médicale avec les informations demandées aux passagers.

– Procéder à un paiement « anticipé » des frais liés à la mise en quarantaine, c’est à dire avant d’embarquer.

– Les voyageurs sont obligés de se soumettre à cette quarantaine, avec leurs propres moyens, et doivent aussi prendre en charge les frais liés au test de dépistage.

– La quarantaine est d’une durée de 5 jours, une fois en Algérie, le confinement sera reconduit si le voyageur est testé encore une fois positif à la fin du confinement, avec contrôle médical régulier.

– L’hébergement se fera dans des établissements hôteliers mobilisés à cet effet, dont la liste a été établie par l’État (ministères de l’Intérieur, de la Santé et du Tourisme).

– Quant aux personnes désirant quitter l’Algérie, elles seront soumises aux conditions fixées par les pays de destination.

Communiqué du Premier ministère.