Recrutement 2020 : Baisse de 31% des offres d’emploi en Algérie

Le ministre du Travail, de l’emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub a affirmé, mardi à Alger, que le nombre de placements des demandeurs d’emploi a reculé de 31% en 2020 par rapport à 2019, qualifiant l’année 2020 d’année exceptionnelle en raison de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus « avec ses impacts négatifs » sur le monde de l’emploi.

Le ministre a souligné, dans ce sens, que le nombre d’offres d’emploi a baissé de 437.000 offres en 2019 à 306.000 en 2020, notamment dans les secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (BTPH), de l’industrie et services, précisant que 80% de ces offres proviennent du secteur privé.

Concernant l’intégration dans le cadre du décret exécutif N 19-336 du 08 décembre 2019, portant intégration des bénéficiaires des dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle, le ministre a rappelé que « 365.000 jeunes devaient bénéficier de cette opération durant les années 2019, 2020, 2021, sur la base du critère d’ancienneté ».

Dans ce contexte, le ministre a relevé « un important retard » dans l’exécution de cette opération, avec l’insertion de « 35.906 jeunes seulement jusqu’au 31 décembre 2020, soit 24% du nombre global de la première vague, où le nombre de bénéficiaires était de 149.634 jeunes et 9% du nombre global des concernés par l’opération d’insertion ».