Rachid Nekkaz dépose plainte contre le ministre de la justice Zeghmati, et l’accuse d’abus de pouvoir et utilisation de la justice à des fins personnelles

Le collectif de défense du détenu Rachid Nekkaz a déposé une (deuxième) plainte auprès du procureur général du Conseil supérieur de la magistrature contre le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati.

Rachid Nekkaz accuse le ministre de la Justice d’« atteinte à l’indépendance de la Justice » et d’« abus de pouvoir ».

Dans un post sur sa page Facebook, M. Nekkaz estime que « le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati ignore les principes de la loi, et de son application, sa mission principale estime alors la publication,  est de neutraliser, voire de condamner, tous les acteurs du Hirak ».

La publication désigne aussi le président de la République comme responsable de ce qui peut advenir du détenu vu son état de santé qui se dégrade de jour en jour. Le coordinateur du parti non agréé de Rachid Nekkaz avait, en effet, annoncé récemment que le président du Mouvement pour la jeunesse et le Changement (MJC) était atteint d’un cancer de la prostate et qu’il souffrait un kyste au foie.

Il y a quelques jours, la Cour suprême a rejeté le pourvoi en cassation introduit par les avocats du détenu. Quelques semaines avant, sa demande de liberté provisoire a été rejetée par la chambre d’accusation près la cour d’Alger.

https://www.facebook.com/nekkaz2019/posts/10158169415478681