Protestation des retraités de l’armée : le MDN répond

Le ministère de la Défense nationale a réagi, ce mercredi 17 mars, à la protestation des retraités de l’armée qui ont tenté de marcher la veille vers la capitale.

« Le ministère de la Défense nationale annonce que certains articles du code des pensions militaires sont en cours de révision, afin de permettre à plusieurs catégories d’anciens militaires, l’examen et la régularisation de leurs dossiers déposés », précise le département.

« Il s’agit en l’occurrence de l’article permettant la prolongation des délais des recours et celui permettant la création de la pension d’invalidité complémentaire, au profit du militaire auquel la commission d’expertise médicale attribue un taux d’invalidité imputable au service », ajoute la même source.

Il s’agit également des « dossiers des militaires radiés pour fin de contrat et par mesure disciplinaire, au nombre 80.739 dossiers, dont 1200 acceptés jusqu’à présent ». « Ainsi, le nombre de dossiers régularisé depuis janvier 2021 jusqu’à aujourd’hui a atteint 15859 dossiers, et l’opération est toujours en cours », assure le département qui afirme par la meme occasion qu’il « porte une attention particulière à la régularisation des dossiers et au suivi de la situation des militaires de toutes catégories, et conformément aux instructions de Monsieur le Président de la République ».

Plutôt dans la journée, la cellule de coordination nationale des retraités de l’ANP avait annoncé via sa page facebook son soutien au Hirak populaire, le communiqué en question avait même exprimé le regret de ne pas avoir « rejoint le Hirak plutôt », et que la cellule médiatique fera désormais une couverture complète du mouvement populaire.

Les retraités de l’ANP se disent « pas convaincus » par cette réaction du ministère de la défense. En effet sur la page facebook corporative, les retraités de l’anp accusent un discours « mensonger », et disent ne plus « croire à ses fausses promesses »