Pr. Kamel Sanhadji : Dans un mois, les algériens pourront se vacciner contre le Covid-19

Le directeur de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, Pr. Kamel Sanhadji a affirmé dans un entretien accordé à Radio Sétif que « les opérations de vaccination anti-Covid débuteront d’ici un mois en Algérie «

avant de rajouter  « qu’au cours des prochains jours, le nom du vaccin que l’Algérie va acquérir sera révélé ». Il a aussi rétorqué que dans les préparatifs de cette acquisition, deux comités ont été installés pour étudier le vaccin le plus approprié à l’Algérie et la préparation de son acquisition.

Le Professeur a expliqué que le premier comité supervisera la sélection du vaccin le plus approprié et le plus sûr, et le second s’occupera de l’aspect organisationnel et logistique, notamment le transport, le stockage et la distribution du vaccin.

Le Professeur Sanhadji a ajouté: « Soyez sûr que nous n’obtiendrons le vaccin qu’après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aura approuvé son efficacité et sa qualité »

« Nous travaillons à étudier scientifiquement tous les vaccins anti Covide. Nous avons le potentiel de les acquérir, y compris ceux qui nécessitent un stockage sous des températures très basses », a assuré le Pr. Sanhadji. Il a ajouté : « Nous comptons sur tous les moyens de l’État, y compris les capacités de l’Armée nationale populaire ».

Le DG de l’Agence nationale de sécurité sanitaire a souligné, également, que « le vaccin sera gratuit pour tous les Algériens, et non obligatoire, mais, tout le monde devrait en bénéficier pour se prévenir du cette pandémie ».