Norvège : 13 personnes meurent après la première dose du vaccin Covid-19 de Pfizer

Selon le New York Post, qui cite « les officiels de la santé » à Oslo, en Norvège, le 16 janvier 20201, 23 personnes sont mortes quelques jours après avoir reçu une première dose du vaccin anti Covid de Pfizer et Biontech.

Un lien direct ou indirect avec le vaccin a été établi pour au moins 13 personnes, qui ont présenté des effets secondaires sévères.

Ces 13 personnes décédées étaient toutes des personnes âgées qui vivaient sous assistance médicale chez eux.

Les réactions ‘’courantes’’ au vaccin, y compris la fièvre et les nausées, “peuvent avoir contribué à une issue fatale chez certains patients fragiles”, a déclaré le New York Post citant Sigurd Hortemo, médecin en chef de l’Agence norvégienne des médicaments, dans un communiqué publié vendredi.

L’agence a rapporté jeudi qu’un total de 29 personnes (21 femmes et 8 hommes)

avaient souffert d’effets secondaires, dont les 13 personnes décédées.

Un représentant de Pfizer a déclaré que les laboratoires étaient “au courant des décès signalés” suite à l’administration du vaccin en Norvège et travaillaient avec l’Agence norvégienne des médicaments pour rassembler toutes les informations pertinentes.