Nabil Bentaleb : « Nous devons nous réconcilier avec le public algérien »

L’international algérien, Nabil Bentaleb, a lors d’une interview accordée au quotidien Alaraby-eljadid et relayée par DZ Foot, évoqué la situation de l’équipe nationale.

L’élimination de la Coupe du Monde 2018 en Russie, Nabil Bentaleb, ne veut plus en parler, pour lui le plus important à présent est de rebondir : « Je ne veux pas parler des raisons de notre échec durant les éliminatoire de la Coupe du monde, je veux me concentrer sur l’avenir de la sélection. L’Algérie a réalisé de grandes choses par le passée, y compris lors de la dernière Coupe du Monde où les verts avaient donné une bonne image».

Pour le sociétaire de Schalke, le seul moyen de remettre les Verts sur les rails est le travail : « Le sérieux et le travail sont les seuls moyens qui peuvent nous permettre d’avoir une équipe algérienne forte, nous devons nous réconcilier avec le public algérien qui est fatigué des échecs».

S’agissant de Rabah Madjer, Bentaleb estime que tout le groupe doit l’aider dans sa mission et qu’il ne peut être jugé sur le peu de matchs qu’a disputé l’EN : « Madjer est l’entraîneur principal, nous devons nous les joueurs l’aider dans sa mission. La Fédération algérienne doit aussi le protéger, je pense qu’il fait son travail » avant de poursuivre : « Nous n’avons pas à juger Madjer sur quelques matchs avec l’équipe, tous les moyens doivent être mis à la disposition de l’entraîneur. Nous jugerons de ce qu’il va donner à l’Algérie plus tard».

Il est à rappeler que les Verts disputeront les 22 et 27 mars deux rencontres amicales face respectivement à la Tanzanie et à l’Iran.