Mr « She » a gagné son pari

Sublime immeuble haussmannien de la rue Didouche Mourad à Alger, premier étage, deuxième, troisième. Essoufflée mais ravie.

La porte ouverte en dit long sur l’accueil et sur ce qui nous attend à l’espace Artissimo.

J’aperçois des jeunes filles tout sourire.
On nous installe dans un grand salon avec des chaises blanche alignées.

Tout le monde est sur son trente-et-un, bien coiffés, bien habillés. Les gens sont beaux, le spectacle auquel nous assistions aussi.

À 19h00 la chanson du groupe « The Blaze » annonce le début du défilé de « She ».

Du rouge, du noir, du blanc, pour la plupart des robes longues, ouvertes sur le décolleté ou mieux encore un dos nu poétique.

Les jeunes filles s’avancent une à une dans ces différentes coupes, couleurs et longueurs sous le regard attentif des personnes prenant des photos et vidéos avec leurs téléphones, ils n’en perdent pas une miette.

Je pense que le styliste El Hakim a gagné son pari.
Une vingtaine de models plus tard, les filles s’alignent toutes dans ce salon.
C’est déjà fini ? El Hakim sort nous saluer timide et intimidé, les gens applaudissent, ils sont conquis.
Oui, Mr She a gagné son pari !