Maroc : Neuf nouvelles arrestations dans l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves

Neuf personnes ont été arrêtées jeudi et vendredi dans plusieurs villes du Maroc pour leurs liens présumés avec le meurtre de deux jeunes randonneuses scandinaves dans le sud du Maroc, a annoncé vendredi l’unité antiterroriste de la police marocaine.

Quatre personnes avaient déjà été interpelées, notamment le premier suspect arrêté ce mardi matin à Marrakech.

Les corps de deux touristes scandinaves ont été retrouvés dans le massif du Haut-Atlas, 
réputé pour ses chemins de randonnée. AFP.

« Une vidéo (dont l’authenticité a été confirmée par le procureur de Rabat) montrant les individus arrêtés en train de prêter allégeance à Daech a été enregistrée la semaine dernière, avant  l’exécution des actes criminels faisant l’objet de l’enquête », indique un communiqué diffusé jeudi soir par les autorités judiciaires marocaines.

Pour rappel : La victime danoise, Louisa Vesterager Jespersen, âgée de 24 ans, « s’est fait trancher la gorge », avait affirmé sa mère Helle Petersen, citée par le journal danois B.T.

Sa famille lui avait déconseillé de se rendre au Maroc « à cause de la situation chaotique ». Selon les informations de sa page Facebook, Louisa étudiait en Norvège pour être guide et était avide d’aventures.

L’autre victime, Maren Ueland, était âgée de 28 ans, selon les médias marocains. Les deux jeunes femmes étudiaient dans une université du sud de la Norvège et effectuaient un voyage touristique dans le Haut-Atlas, prévu pour durer un mois. Le dernier contact entre Maren et sa mère Irene remontait au 9 décembre.

Des policiers autour de la scène de crime dans le Haut-Altas (Maroc) où les deux jeunes filles ont été retrouvées lundi, tuées à l’arme blanche. AFP.