Lilian Thuram : «c’est de la couleur de peau dont il s’agit »

L’ex-Bleu Lilian Thuram a réagit, à travers une interview accordée au quotidien français  Libération à la polémique qui a entouré la victoire de la France en Coupe du Monde 2018 notamment s’agissant de l’origine de certains joueurs : «C’est surtout une hypocrisie totale de dire qu’il ne faut pas parler des origines des joueurs. Parce qu’avec ceux qui ne jouent pas en équipe de France, on se l’autorise. Ceux-là sont sans cesse désignés comme des jeunes issus de la deuxième ou troisième génération, sans cesse renvoyés à leurs origines», a indiqué l’ancien champion du Monde 1998.

Thuram estime que cette victoire est un véritable cadeau : «Cette victoire est un cadeau extraordinaire fait à tous ces enfants qui ont du mal à se considérer comme français. Avec elle, ils pourraient franchir le pas. Mais on ne devrait pas attendre une Coupe du monde pour leur donner le sentiment d’être légitimes, ce devrait être un discours porté par nos politiques et notre société» avant d’ajouter : « Se sont toujours les mêmes qu’on renvoie à leurs origines. Parce qu’on ne parle pas de celles de Lloris, Griezmann, Hernandez, Pavard. Parce qu’en fait, c’est de la couleur de peau dont il s’agit».

La France a remporté la Coupe du Monde 2018 en s’imposant en finale face à la Croatie (4-2). Une victoire qui avait suscité une polémique concernant l’origine de certains joueurs. “C’est l’Afrique qui a gagné” avaient commenté des internautes sur les réseaux sociaux.