Les masques tombent

Gaid Salah révèle ses vraies intentions. Déjouons toutes les manoeuvres et restons unis pour réaliser notre rêve d’une Algérie libre et démocratique, qui est à notre portée.
Journée noire en Algérie. Les craintes que nous avions sur les intentions réelles de Gaid Salah se confirment. Il fallait être naïf pour croire que l’homme qui a soutenu les violations constitutionnelles en série de l’ère Bouteflika et le 5ème mandat se serait comme par enchantement mué en défenseur des intérêts du peuple. Les masques tombent et les stratégies apparaissent clairement. Le Système s’accroche à l’article 102 comme à une bouée pour se maintenir au pouvoir. Il recourt en parallèle comme à l’acoutumée à toutes formes de manoeuvres et de stratagèmes pour diviser le soulèvement populaire:
-Arrestation de personnalités impopulaires jetées en pature au peuple comme Haddad et les Kouninef. Les corrompus du clan de Gaid comme Tliba ne sont eux pas inquiétés comme ne l’est pas également le Capo du clan, Said Bouteflika, probablement du fait du deal passé en échange de la démission de Bouteflika.
-Arrestation injustifiée de Rebrab pour une broutille comparée au préjudice causé parChakib Khelil et autres qui ne sont pas inquités. L’objectif est de pousser la Kabylie à verser dans l’action violente et à diviser les Algériens.
-Intimidation des Algériens qui à juste titre rejettent tous les ministres du gouvernement illégitime de Bédoui.
Les Algériens ne tomberont pas dans les pièges éculés posés par ce système dépassé et finissant. Le rêve d’une Algérie libre et démocratique est à portée de main et à portée de marches.
Restons plus que jamais unis. Dénonçons et refusons toute collaboration avec le pouvoir.
Poursuivons le soulèvement populaire et pacifique jusqu’à la chute de tout le Système.
Exigeons l’application de l’article 7 de la Constitution qui réaffirme que le peuple est la source de tout pouvoir et qui autorisera donc le lancement de la transition démocratique souhaitée par le peuple algérien.
Gloire à nos martyrs de l’indépendance et du combat démocratique
Tahia el Djazaïr houra dimokratiya