Législatives : 30 millions de centimes accordés aux candidats de moins de 40 ans

Le président de l’Autorité nationale Indépendante des Elections (ANIE), Mohamed Charfi, a annoncé l’allocution d’une aide financière au profit des candidats indépendants qui ont moins de 40 ans.

L’annonce a été faite lors de sa visite à Médéa à la veille du lancement de la compagne électorale pour les législatives prévue pour le 1é juin que l’Etat a décidé

Une instruction fixant les conditions et le montant global des frais de la campagne électorale pour les jeunes candidats aux législatives du 12 juin prochain a été signée par le premier ministre, Abdelaziz Djerad, est «applicable, à partir d’aujourd’hui», a indiqué Charfi.

Selon la même source, les candidats indépendants bénéficieront d’une aide financière d’une valeur de 400000 DA

« Les dons sont plafonnés par personne physique à 400.000 DA pour les élections législatives, alors que les dépenses de campagne électorale pour chaque liste de candidats ne peut dépasser 2,5 millions de dinars par candidat » écrit alor l’APS

Les salles et autres infrastructures devant accueillir les meetings électoraux sont opérationnelles selon le même responsable.

S’agissant de la provenance des ressources de financement de la campagne, elle est constituée, selon la loi, de la contribution des partis politiques à travers des cotisations de leurs membres et des revenus liés à l’activité du parti, de l’apport personnel du candidat, des dons en numéraire ou en nature provenant des citoyens personnes physiques, des aides éventuelles que peut accorder l’Etat aux jeunes candidats dans les listes indépendantes, du remboursement d’une partie des dépenses de campagne que peut accorder l’Etat.

« La loi interdit à tout candidat à une élection, de recevoir d’une manière directe ou indirecte, des dons en espèces, en nature ou toute autre contribution, quelle qu’en soit la forme, provenant d’un Etat étranger ou d’une personne physique ou morale de nationalité étrangère. »