Le juge qui avait soutenu le Hirak a été radié du corps des magistrats

L’avocat Abdellah Heboul a déclaré que le président du club des Magistrats, Saadeddine Merzoug a été radié, ce 30 mai 2021, du corps des magistrats, après sa comparution devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

La décision est tombée après  plusieurs  heures  d’audiences  et  de  délibérations, le  Conseil supérieur de la magistrature a décidé de radier le juge Sadeddine Merzoug du corps de la magistrature.

Toujours selon l’avocat, le magistrat pourra faire appel de cette décision devant le conseil d’Etat.

Saadedin Marzoug est accusé de “violation de l’obligation de réserve” en compagnie de l’ancien procureur adjoint près le tribunal de Sidi M’hamed, Sid Ahmed Belhadi. Selon le concerné lui-même, cette affaire concerne une photo qu’il a prise en juin 2020 avec Sid Ahmed Belhadi et diffusée sur son compte Facebook.

Il est également poursuivi dans deux autres affaires, le magistrat Sadedin Marzoug a été entendu par le CSM le 25 janvier dernier pour “incitation des juges à rejoindre une grève organisée”, “entrave au fonctionnement de la Justice” et “incitation des membres du CSM à rejoindre le mouvement populaire”,  il a été suspendu de ses fonctions pour une durée de six mois dans une affaire avec la privation de 50% de son salaire et relaxé dans la deuxième affaire.