Le gout, la robe, l’or et l’argent pour les grands crus de l’Ouest algérien distingués deux fois lors du concours international de Lyon

Le gout, la robe, l’or et l’argent pour les grands crus de l’Ouest algérien distingués deux fois lors du concours international de Lyon.  

Les Grands crus de l’Ouest, 1er opérateur vinicole privé en Algérie a récolté deux médailles, une or et une en argent, lors du prestigieux concours international de Lyon

OLYMPUS DIGITAL

La dégustation se fait à l’aveugle, un jury d’experts et de professionnels jugent d’abord :

LA COULEUR 

mais Cela ne veut pas dire que c’est le principal.

Pour le rouge l’intensité de la couleur (du plus foncé au plus clair) et la teinte (du violet au brun)

LE  NEZ

On effectue la première olfaction avant agitation, puis une seconde après avoir imprimé au verre un léger mouvement de balancier puis une dernière en imprimant un vin des rotations pour mieux dégager le bouquet du vin.

LA BOUCHE

Avant d’essayer d’analyser les spécialistes retiennent :
la formule :
– 1ère bouche pour le plaisir
– 2ème bouche pour mesurer la persistance aromatique

LE LANGAGE

C’est seulement quand les “gouteurs” ont défini les impressions personnelles, qu’ils en  parlent.

C’est le le Souf Tell, qui a conquis l’or, un vin rouge millésime 2019

et une médaille d’argent pour le Mont d’Ihrane, un autre vin rouge millésime 2019. Une performance d’autant plus remarquable que les deux vins algériens étaient en compétition avec des vins venus d’une quarantaine de pays.

Les deux vins couronnés sont des vins de cépage. Le Souf Tell fait partie d’une nouvelle création dans le segment des vins de qualité supérieure.

Quant au Mont d’Ihrane, destiné au départ à l’export sur les marchés canadien et français, il est aujourd’hui distribué sur le marché algérien.

Fondé en 2001 par Rachid Hamamouche, GCO produit chaque année ses propres vins et s’est dès le départ positionné dans la production de crus algériens de qualité supérieure. Une exigence ayant permis aux grands crus de l’Ouest algérien de se distinguer dès 2014 dans plusieurs concours internationaux.

Ainsi, lors du concours VINALIES Internationales de 2014, le Gris d’aboutir vin rosé pale de Mostaganem et Saint Augustin issu des terroirs du Monts de Tessala (Appellation d’Origine Garantie), ont été récompensés. Depuis, les Grands Crus de l’Ouest continuent de glaner des récompenses un peu partout dans le monde.

Le concours international de Lyon soutenu par des partenaires de renom comme Les Toques Blanches Lyonnaises et l’Association des Sommeliers Lyonnais est un concours qui chaque année récompense les meilleurs vins, bières et spiritueux mondiaux. En 2020, il a fait l’objet d’une dégustation de 7 780 échantillons, représentés par 41 pays. Depuis sa création, cette compétition a valorisé des millions de produits grâce à ses médailles.