Le droit humanitaire international au cœur du séminaire organisé par le CICR et la DIH

Un séminaire sur le droit international humanitaire a été organisé par la Commission nationale du Droit international humanitaire et la commission du CICR, les 18 et 19 avril, à l’Ecole des fonctionnaires de l’administration pénitentiaire de Koléa, à l’Ouest d’Alger.

Tenus au profit des directeurs de prisons, ces deux jours de formation avaient pour but de faire connaitre les principes du droit humanitaire international, nous explique Maamir Saleh Amine, Secrétaire de la Ligue nationale du DIH. “L’objectif de ce séminaire est de sensibiliser les responsables et les directeurs des établissements pénitentiaires et de leur dispenser des cours sur le droit international humanitaire”, a-t-il déclaré.

« L’Algérie a fait de grands pas concernant le développement des prisons »

Connaitre le droit international humanitaire notamment concernant les prisonniers de guerre, voici l’un des objectifs de cette formation qui s’est étalée sur deux jours : « Cette formation permet de donner aux cadres et fonctionnaires des administrations pénitentiaires, des informations concernant les droits de l’Homme en temps de conflits» souligne Nacereddine Marouk, représentant du Ministère de la Justice. «L’Algérie a fait de grands pas en ce qui concerne le développement des prisons notamment avec les plans qui ont débuté en 2000 et le programme de réforme de la justice. Il fallait construire des prisons qui répondent aux normes internationales mais surtout former des cadres » a-t-il conclu.