Le collectif NABNI rejette le scrutin du premier Novembre 2020 et appelle au boycott

Le collectif NABNI (Nouvelle Algérie Bâtie sur de Nouvelles Idées) a publié aujourd’hui un communiqué à travers lequel il rejoint l’appel de l’initiative Nidaa22, celui de boycotter le référendum pour le changement de la constitution prévu le premier novembre 2020.

On pouvait entre-autres choses lire dans le communiqué : «  Le collectif NABNI soutient l’initiative Nidaa22 et son objectif de construire une feuille de route qui reflète les revendications plurielles du #Hirak pour une transition démocratique réelle, garantissant l’état de droit, la justice sociale et les libertés publiques.. »

Après avoir salué cette initiative, le collectif NABNI poursuit en exprimant le souhait de voir une : « majorité de citoyens et citoyennes rejoindre cet effort louable qui prélude d’une dynamique politique nouvelle, inclusive pacifiste et porteuse d’espoir.. » pouvait-on aussi lire dans ce communiqué.

Pour le collectif NABNI, le projet de révision constitutionnelle ainsi que le référendum associé sont l’expression de la continuité d’un système politique dépassé et hostile à l’état de droit.

Une échéance qui se complique en l’absence du principal protagoniste du projet et président du pays  Abdelmadjid Tebboune, transféré en Allemagne mercredi dernier pour être soigné d’un probable épisode respiratoire causé par le virus Covid-19.