L’Algérie condamne fermement l’agression contre Al-Quds

Les Affaires étrangères algériennes ont condamné les attaques racistes et extrémistes perpétrées dans la ville occupée d’Al-Quds contre les civils palestiniens, ainsi que le traitement dénigrant la liberté d’exercer son culte religieux à la mosquée Al-Aqsa par les palestiniens.

« L’Algérie condamne avec la plus grande fermeté les attaques racistes et extrémistes intentées dans la ville occupée d’Al-Quds contre des civils palestiniens et le déni de leur liberté de pratiquer leurs cérémonies religieuses à la mosquée Al-Aqsa, ainsi que les tentatives répétées de légaliser la logique de l’acquisition du territoire d’autrui par la force et l’imposition de la souveraineté sur cette ville sainte, en violation flagrante des résolutions de légitimité internationale. »

« Face à ces graves violations, que les autorités d’occupation israéliennes continuent de commettre contre le peuple palestinien non armé, l’Algérie appelle la communauté internationale, en particulier le Conseil de sécurité, à agir de toute urgence pour assurer la protection nécessaire au peuple palestinien et à ses lieux saints et mettre fin à ces actes criminels et à la politique d’occupation israélienne des territoires palestiniens. »

« Tout en réaffirmant sa pleine solidarité avec le peuple palestinien dans sa lutte héroïque contre l’occupation israélienne, l’Algérie réaffirme sa position ferme en faveur de la cause palestinienne jusqu’à ce que le peuple palestinien retrouve ses droits légitimes et inaliénables et avant tout, leur droit d’établir un État indépendant dont Al-Qods Al-Charif est la capitale. »