L’affaire d’Oran : Saïd Boudour, et tous ceux incriminés dans cette affaire, placés sous contrôle judiciaire

Oran, pôle pénal spécialisé : Saïd Boudour placé sous contrôle judiciaire. Chefs d’inculpation : * (Criminelle)

  • Crime de complot contre la sécurité de l’État, dont le but est d’inciter les citoyens à s’opposer à l’autorité de l’État et d’affecter l’unité du territoire national
  • Délit de participation à une organisation subversive opérant à l’étranger et à l’intérieur du pays
  • Publications d’informations pouvant porter atteinte à l’intérêt national

à noter que cette décision incombe à tous les poursuivis dans cette affaire, dite l’affaire d’Oran, détaillée par le CNLD ici bas :

“Affaire d’Oran, ce Jeudi 29 Avril :

Après présentation de 12 personnes (sauf ceux qui sont en fuite) devant le procureur du tribunal d’Oran (pôle spécialisé) il a transmis les dossiers devant le juge d’instruction en attendant la suite.
Au total ils sont 15 personnes, dont :
 -3 sont en fuite à savoir : Seddik Sayah et son frère Aissam Sayeh et Abdelkader Sekkal.
 -2 non arrêtés à savoir Kaddour Chouicha et son épouse Jamila Loukil.
 -10 personnes en garde à vue depuis vendredi 23 Avril ou le 25 ou le 27 Avril, à savoir :
Le journaliste Saïd Boudour, Yasser Rouibah ainsi que Karim ilyas, qui ont été placés en garde depuis vendredi 23 Avril 2021. Ils ont été arrêtés lors de la marche du Vendredi 23 Avril à Oran.
L’étudiant universitaire Noureddine Bendella ( perquisition du domicile familial) après son arrestation Mardi 27 Avril 2021.
imad Eddine Bellalem (avec perquisition au domicile familial) après son arrestation le Mardi 27 Avril 2021.
Des arrestations dans plusieurs wilayas ont eu lieu Dimanche 25 Avril 2021, avec perquisition aux domiciles :
Tahar Boutache arrêté à Constantine et transféré à Oran.
Djahed Zakaria arrêté à Mostaganem et transféré à Oran.
ibrahim Yahiaoui arrêté à Ain Defla et transféré à Oran
Mustapha Guira, arrêté à Alger vendredi 23 Avril 2021 et transféré à Oran, Lundi 26 Avril 2021.
Mohamed Khelifi s’est rendu à la police de Ain Defla Mardi 27 Avril 2021, suite à une perquisition au domicile familial, le 26 Avril, alors qu’il était (Mohamed Khelifi) absent.
Mohamed Khelifi a été transféré à Oran le 27 Avril.
Kaddour Chouicha et son épouse Jamila Loukil, arrêtés Mercredi 28 Avril puis relâchés le soir avec convocations au commissariat central d’Oran.”