H&M fait son mea culpa après une publicité jugée raciste

Le 8 janvier 2018, l’entreprise de prêt-à-porter suédoise H&M a fait son mea culpa après avoir été accusée de racisme pour une publicité publiée sur son site.

La semaine dernière, on pouvait voir sur le site de la marque un sweat-shirt pour enfant avec l’inscription “Coolest monkey in the jungle” (Le singe le plus cool de la jungle) alors que tous les autres sweat-shirts de la collection étaient portés par des enfants blancs.

Les réactions sur les réseaux sociaux ne se sont pas faites attendre. Beaucoup de personnes se sont dites indignées par la négligence que traduit une telle publicité. Aussi, certains internautes dont le mannequin Stephanie Yaboah ont évoqué la possibilité que ce soit une stratégie de la marque pour obtenir plus de visibilité grâce à la polémique.

Dans un communiqué publié sur son site, l’entreprise a présenté ses excuses à toutes les personnes que la publicité a pu offenser et a déclaré la suppression de l’image de tous ses supports de communication. Le sweat-shirt est actuellement toujours disponible mais il apparaît seul sur le site et non plus porté par un enfant.