La grève des médecins résidents déclarée illégale par le tribunal administratif de Bir Mourad Raïs

Alors qu’elle dure depuis près de trois mois, la grève des médecins résidents a été déclarée illégale par le tribunal administratif de Bir Mourad Raïs suite à une plainte du ministère de la Santé ce mercredi 24 janvier 2018.

Le tribunal administratif a notamment ordonné l’évacuation des lieux où se déroulent actuellement des rassemblements. Un sit-in des médecins résidents a lieu depuis 30 heures au CHU Mustapha Pacha d’Alger.

Au même moment, les représentants du Collectif autonome des médecins résidents (CAMRA), rencontraient pour la seconde fois cette semaine la commission intersectorielle chargée de prendre en charge leurs revendications. Dr Nehlil Boussad, entendu par TSA, a dénoncé un “double jeu du ministère de la Santé”. Selon lui, le ministère a appelé aux négociations pour “gagner du temps et discréditer le mouvement”.

Les médecins résidents, peu surpris par cette décision, ne semblent pas découragés et sont toujours nombreux sur les lieux du sit-in.