FAF: les bilans moral et financier adoptés à l’unanimité

C’est ce lundi que s’est déroulée l’assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football au centre technique de Sidi Moussa en présence de 92 membres sur 112.

Une assemblée à l’issue de laquelle les bilans moral et financier pour l’exercice 2017 ont été adoptés à l’unanimité par les membres de l’AG.

Après un discours de présentation prononcé par le président de la FAF kheireddine Zetchi et la présentation des bilans, le vote a eu lieu à main levée.

Mohamed Raouraoua : « Je ne suis pas un béni-oui-oui »

Présent lors de cette assemblée, l’ancien patron de la FAF, Mohamed Raouraoua a déclaré: «  Je ne peux pas dire que je suis d’accord avec tout, je ne suis pas un béni-oui-oui. Je suis disposé à applaudir les bonnes décisions et m’exprimer sur tout ce qui ne me plait pas. En ce qui concerne l’aspect financier, je pense que la FAF se trouve en très bonne santé, mais il doit y avoir une politique de sponsoring selon la Loi de finances sur l’investissement décidée par l’État qui a pour objectif de générer de nouvelles sources de financement » avant de poursuivre : « j’ai constaté malheureusement qu’aucun nouveau sponsor n’a été enregistré en 2017. La FAF ne compte désormais que sur un seul sponsor en l’occurrence l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis, alors que son contrat expire en 2019. Nous devons penser à l’avenir en cherchant des sources de financement permanentes » a-t-il déclaré aux médias.