Espagne : Rajoy refuse de rencontrer Puigdemont mais se dit prêt au dialogue

Le Président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a affirmé ce vendredi qu’il refusait de rencontre l’ancien chef de l’exécutif catalan Carles Puigdemont, mais qu’il était toutefois disposé à dialoguer.

Le leader catalan renforcé par la victoire de son camp aux Élections locales en Catalogne, a déclaré de Bruxelles où il est exilé, qu’il voulait s’entretenir avec le gouvernement espagnol pour trouver une solution à la crise que traverse la Catalogne.

Avec une participation historique de 82 % aux élections en Catalogne, les indépendantistes gardent la majorité en sièges au parlement sans avoir la majorité des voix. 47,6 % des Catalans ont voté pour les partis indépendantistes, 52 % contre.