(En photos) Anak Krakatoa : Le volcan à l’origine du tsunami meurtrier en Indonésie

Il s’appelle Anak Krakatoa, et c’est le volcan à l’origine du tsunami survenu samedi en Indonésie.

Entre les îles de Sumatra et de Java (Indonésie), dimanche. L’Anak Krakatoa en éruption.

AFP/Nurul Hidayat.

 

Anak Krakatoa a émergé des eaux il y a 90 ans, formé par le légendaire volcan gris (de type explosif) Krakatoa, lequel a déjà vécu les deux grandes éruptions des années 416, et 1883.

Le très vieux volcan gris, Krakatoa. AFP.

Anak signifie d’ailleurs «enfant». L’enfant du très explosif Krakatoa n’en est pas moins explosif… Une de ses éruptions, samedi, aurait causé un glissement de terrain sous-marin, engendrant alors la formation d’une vague géante dans le détroit de la Sonde, au Sud de l’île de Sumatra et à l’Ouest de celle de Java.

Banten province, Indonesia, December 23, 2018. REUTERS/Adi Kurniawan.

Le cratère d’Anak Krakatoa a émergé vers 1928, et Il atteint aujourd’hui une altitude de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Cette photo aérienne prise le 23 décembre 2018 par Bisnis Indonesia montre le volcan Anak (Enfant) Krakatoa en éruption dans le détroit de la Sunda, au large des côtes du sud de Sumatra et de la pointe ouest de Java-(Photo by Nurul HIDAYAT / BISNIS INDONESIA / AFP).

l’Anak Krakatoa est dans un état semi perpétuel d’activité éruptive, et grossit au fil d’éruptions qui surviennent tous les deux ou trois ans.

AFP/Nurul Hidayat.

Le bilan du tsunami qui a frappé les côtes des îles indonésiennes de Java et de Sumatra après une éruption du volcan Anak Krakatoa continue de s’alourdir, on dénombre au moins 373 morts, alors que les équipes de secours continuaient de fouiller les décombres à la recherche de survivants.

On compte également 1.459 blessés et 128 disparus, selon le dernier bilan fourni par l’agence de gestion des catastrophes.