Dopage : Samir Nasri suspendu six mois par l’UEFA

Samir Nasri ancien joueur de l’Olympique de Marseille, Manchester City mais aussi FC Seville a été suspendu pour une période de six mois pour dopage, par l’Union européenne des associations de football (UEFA), rapporte Eurosport.

Actuellement sans club, le joueur a échappé à une sanction plus longue qui devait s’étaler jusqu’à quatre ans. «L’instance de contrôle, d’éthique et de discipline (CEDB) de l’UEFA a rendu sa décision à la suite d’une procédure disciplinaire ouverte le 6 mars 2017 contre le joueur Samir Nasri pour violation du Règlement antidopage de l’UEFA», a indiqué l’instance dans un communiqué.

«Le joueur Samir Nasri a été déclaré coupable d’avoir utilisé une méthode interdite (…) Dans ce contexte, le CEDB a décidé de suspendre Samir Nasri pour six mois pour violation du Code mondial antidopage et du Règlement antidopage de l’UEFA. Cette décision a été prise le 22 février et est susceptible d’appel», précise la même source.

En 2016, “Drip Doctors”, une clinique de Los Angeles avait annoncé via un tweet “un traitement intraveineux” de vitamines fourni pour Nasri. L’Agence espagnole antidopage a alors ouvert une enquête sur le joueur qui évoluait à l’époque au FC Séville.