Covid-19 : Le NCP (Nouveau Courant Patriotique ) dénonce le paradoxe entre les annonces du gouvernement, et ses agissements

 

Alors que le gouvernement annonce de nouvelles mesures de restrictions individuelles, ou encore concernant les différents commerces ou autres activités économiques, afin de “lutter” contre la propagation du Covid-19, lequel connait un nouveau Boom, une recrudescence des cas de contaminations;  le NCP : Nouveau courant patriotique, dénonce !

le NCP dénonce notamment le paradoxe entre les annonces du gouvernement, et ses agissements.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le NCP parle à titre d’exemple, de l’organisation “coûte-que-coûte” des élections inhérentes au référendum populaire concernant la révision de la constitution.. une aberration sanitaire qui vient discréditer le discours officiel, celui de la lutte contre le Corona Virus : ” L’insistance d’organiser le référendum malgré tous les rapports indiquant l’existence d’une deuxième vague d’épidémie, alors que les autorités y font face avec un nouveau déni. ” pouvait-on alors lire dans le communiqué.

”  Depuis le début de la pandémie, le Nouveau Courant Patriotique “NCP” suit les mesures et les démarches adoptées par les autorités sanitaires pour faire face à l’épidémie, dont la caractéristique principale était la confusion et le manque de transparence dans les chiffres présentés ; accompagnée d’une tentative de faire taire toutes les voix critiques au sein des établissements de santé.

Le NCP a conclu ce qui suit

: – La grande négligence et l’irresponsabilité des autorités sanitaires ; dont nous avons été témoins tout au long de la campagne électorale consacrée au référendum sur la constitution et les rassemblements qui se sont organisés dans des salles fermées à l’intérieur desquelles les conditions minimales de sécurité fixées par les autorités elles-mêmes n’ont pas été respectées. – L’insistance d’organiser le référendum malgré tous les rapports indiquant l’existence d’une deuxième vague d’épidémie, alors que les autorités y font face avec un nouveau déni. – La saturation des hôpitaux, le manque de lits et le nombre très inquiétant de décès qui ne concordent pas avec les chiffres annoncés qui sont une preuve irréfutable de l’utilisation politique et sécuritaire d’un dossier qui est purement d’ordre de santé publique, tout cela a contribué à l’indolence et au manque d’engagement du citoyen dans le respect des conditions préventives pour sa propre sécurité. – L’annonce d’un nombre élevé des contaminations et celle de l’entrée dans une deuxième vague par le ministre de la Santé, qui sont intervenues immédiatement après le référendum et l’adoption de la constitution nous montre une scène politique qui reflète l’ampleur de l’insouciance et de l’indifférence. Et pour toutes ces raisons, le NCP voit la nécessité absolue de : – La démission immédiate du ministre de la Santé en raison de son incapacité à gérer la crise, lequel a toujours été soumis aux diktats sécuritaires et politiques afin de tenter de dissimuler tous les vrais problèmes que connaît le secteur de la santé. – Dissoudre le comité scientifique dont la composition et les décisions étaient dominées par une démarche bureaucratique en totale contradiction avec la réalité des hôpitaux, et le remplacer par un véritable comité de compétences avec l’implication de syndicats indépendants, en prenant des mesures sur le terrain au lieu de la bureaucratie adoptée jusqu’à présent. – La démission du chef de l’Agence de sécurité sanitaire, qui depuis son installation n’a présenté aucune activité ou action concrète poussant dans le bon sens afin de surmonter la crise épidémique. Le nouveau courant patriotique appelle tous les citoyens à se conformer aux mesures de précautions, à la prudence et au respect des règles de prévention, en particulier la distanciation physique. Le NCP exprime également sa pleine appréciation et sa gratitude à toutes les équipes médicales qui luttent contre l’épidémie sur terrain, pour lesquelles nous ne pouvons que rendre hommage et révérence à tous les efforts déployés malgré la situation misérable du système de santé. Nous nous tournons vers le Tout-Puissant pour prier et invoquer la miséricorde et le pardon pour toutes les victimes de l’épidémie et pour accorder un prompt rétablissement à tous les malades et les contaminés. Que Dieu protège l’Algérie … et protège son peuple. Le Nouveau Courant Patriotique Alger le … 08/11/2020″