BREXIT: Fin de la libre circulation au Royaume-Uni

Le Brexit qui a été voté par referendum le 23 juin 2016, et qui a été entamé le 29 mars 2017 par la notification de l’article 50 du traité sur l’Union européenne, se fera (c’est sure) ressentir « physiquement »…

En effet, la Première ministre britannique Theresa May en a révélé aujourd’hui les grandes lignes des futures règles en matière d’immigration, et ce que l’ont retient, c’est que la libre circulation des personnes sera définitivement enterrée.

“Notre nouvelle politique d’immigration tient compte du vote du référendum, et a pour objectif de reprendre le contrôle de nos frontières. Nous garantissons la fin de la libre circulation une bonne fois pour toutes et, pour la première fois depuis des décennies, le gouvernement britannique déterminera quelles personnes et combien de personnes pourront entrer au Royaume-Uni. Ce système sera basé sur les compétences, et ce qu’une personne peut apporter à l’économie, et non sur ses origines”, explique Theresa May.

La cheffe du gouvernement britannique devrait détailler ces nouvelles règles demain, lors du congrès du Parti conservateur à Birmingham.