Attentat kamikaze à Tunis : Ce que l’on sait de la femme kamikaze

La “femme kamikaze”  qui s’est fait exploser à tunis aujourd’hui a activé un dispositif d’explosif en s’avançant vers des véhicules de la police, garés devant le théâtre municipal de la capitale, situé tout près de l’ambassade de France. Il s’agit d’un quartier commerçant très fréquenté de Tunis, surtout à ce moment de la journée. L’attaque est survenue alors que la patrouille ciblée était en faction devant le centre commercial du Palmarium.

Une source gouvernementale a indiqué qu’il s’agissait bien d’un acte prémédité. “Il est clair que la femme visait des policiers”, indique cette source au journal du soir (le monde). Les autorités ne communiquent que très peu sur l’événement pour le moment. Une correspondante de France 24 a constaté sur place que “pour l’instant il n’y a aucune version officielle”. Le ministère de l’Intérieur tunisien, par la voix de son porte-parole, a fait savoir que l’attaque avait fait 9 blessés, dont 8 policiers. Les autorités ont déployé un important périmètre de sécurité. Les blessés ont été transférés dans l’hôpital le plus proche.