Après 16 mois de détention, Said Chitour sort de prison affaibli par la maladie

Le journaliste et fixeur Said Chitour a été condamné, ce dimanche 11 novembre, à 16 mois de prison ferme et 12 mois de prison avec sursis. Ayant déjà passé 16 mois en détention, le journaliste devrait quitter la prison dans les prochaines heures.

Le procureur de la République avait requis 5 ans de prison ferme contre le journaliste, a-t-on appris auprès de Me. Miloud Brahimi.

Cette peine requise est loin de correspondre au chef d’accusation qui entre dans le cadre de l’article 65 du code pénal et dont la sanction est unique, à savoir la « perpétuité ».

L’audience a été programmée à la dernière minute et a commencé vers 11h00, en présence de Saïd Chitour visiblement affaibli par la maladie. Selon une source judiciaire, le procès a été programmé en urgence, en raison de l’état de santé du prévenu, qui devrait subir une intervention chirurgicale au niveau du crâne.