En un an, Trump a proféré plus de 2000 mensonges

Terrorisme, économie, taxes, Obamacare. Selon le magazine français l’Express, le Washington Post a listé les 2001 mensonges proférés par le président des Etats-Unis depuis son arrivée au pouvoir.

2001 mensonges en 365 jours, c’est le bilan de la première année de mandat de Donald Trump. Et au grand dam du président des Etats-Unis, il ne s’agit pas d’une fake news. Dans la base de données très méticuleuse du Washington Post, le média américain a ainsi décompté tous les mensonges, les contrevérités et les approximations énoncés par Donald Trump.

“Russie”, “terrorisme”, “armes”, “crime”, “immigration”… Il suffit de cliquer sur l’un de ces nombreux mots-clés pour découvrir le palmarès varié du président. Parmi les faux propos les plus souvent répétés: la réforme de l’Obamacare, le marché des emplois, et surtout, des auto-congratulations.

Ainsi, 55 fois, Donald Trump s’est par exemple félicité d’avoir signé “les plus importantes réductions d’impôts et réformes de l’histoire américaine.” Faux, lui répond le Washington Post, qui cite notamment une réduction plus significative du président Ronald Reagan en 1981.

40 mensonges par semaine

Le 8 janvierdernier, le président américain a commencé sa semaine de manière très forte, en proférant pas moins de 18 mensonges le même jour. Le lendemain, le mardi 9 janvier, c’est avec quatre mensonges qu’il s’exprimait, que ce soit avec des discours préparés ou sur son compte Twitter. Reste à savoir s’il battra son propre record en 2018.