Ammar Belhimer : « le Hirak populaire est devenu une référence pour les peuples »

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Pr Ammar Belhimer, a affirmé par le biais d’un post sur la page Facebook officielle du ministère de la communication que : « Le Hirak populaire est devenu une référence pour les peuples et un rempart contre toutes les tentatives visant son détournement ». Il a rappelé que le gouvernement a préparé « des lois pour barrer la route à toutes les tentatives hostiles utilisant le cyberspace pour distiller ses poisons ».

En outre, il a indiqué dans un entretien accordé au journal ‘El Massa’ que le peuple algérien « a donné une leçon de pacifisme et de civilisation par son Hirak du 22 février 2019 qui s’est élevé jusqu’à toucher le summum de la liberté, de maturité et de conscience pour faire redémarrer le processus de reconstruction de l’Algérie et la remettre sur rails et faire tomber les germes de la Fitna et les bastions de la corruption.

Le ministre note aussi que la nouvelle législation concernant la presse électronique permettra d’éclairer l’activité de la presse électronique et de lever toutes les ombres qui la recouvrent, « tout en séparant les journalistes professionnels de ceux qui s’y sont immiscés pour travailler dans l’intérêt de parties hostiles à l’Algérie mais qui ne réussiront jamais à nous faire faire marche-arrière », a-t-il précisé.

En réponse à une question concernant le rôle de la presse nationale contre les campagnes hostiles qui visent l’Algérie, Pr Belhimer déclare que : « la presse nationale a toujours fait son devoir et n’hésitera pas une seconde pour se lever comme un seul homme contre toute campagne visant l’Algérie, sans avoir besoin de mentor ni de leçons de patriotisme de qui que ce soit ». Il continua en affirmant que la presse nationale a fait montre d’un professionnalisme sans faille depuis la première semaine du Hirak, en février 2019, ainsi que lors des grands évènements nationaux ou internationaux ou encore lors de la crise sanitaire que nous traversons.

Pr Ammar Belhimer n’a pas laissé passer l’occasion pour rappeler que le pouvoir marocain a recruté des centaines d’agents à travers le monde virtuel pour s’attaquer à l’Algérie et la dénigrer et « nous connaissons leurs positions par les moyens électroniques que nous possédons », annonce-t-il. Il déclara que ce que fait actuellement ce régime est bien préparé et programmé pour nuire à l’Algérie alors que les informations rapportées par la presse algérienne sont fiables et proviennent de sources sures, chose qui irrite les pouvoirs marocains et a un impact certain sur l’opinion publique marocaine. Il précise que : « je pense que c’est le meilleur moyen de répondre aux attaques du royaume chérifien, d’autant plus que nombre de journalistes marocains de renom ont reconnu la faiblesse de la machine de propagande du Maroc ».