Algérie, PLF 2019 : Baisse significative du budget d’équipement

Le PLF 2019 prévoit un budget d’équipement à 3.602,7 milliards de dinars, soit une baisse de 11% (en comparaison avec 2018). Presque la moitié (48,4 %) est affectée au financement des nouveaux programmes, soit 1.180,5 milliards de dinars, et les 56,6 % restant au financement des programmes en cours de réalisation, soit 1.257,75 milliards de dinars.

Durant le débat qui a porté sur cinq articles du PLF 2019 s’inscrivant dans le cadre des prérogatives de la Direction générale du budget, des députés ont posé des questions sur les raisons de la baisse du budget d’équipement alors que le Gouvernement œuvre à la hausse du taux de croissance ? , ainsi que sur la pertinence de l’augmentation du budget de fonctionnement à la lumière de la crise financière ? Ils se sont également informés sur les moyens d’augmenter la fiscalité ordinaire sans nouvelles taxes.

Outre le dégel des projets en suspens en raison de la crise financière, les intervenants ont proposé une plus grande maitrise des dépenses imprévues et de la réévaluation des programmes ainsi que l’augmentation du prix référentiel du baril adopté si les cours continuent leur hausse

Répondant à ces préoccupations, le représentant du ministère des Finances a expliqué que les opérations de réévaluation ont largement reculées, précisant que le montant annuel consacré à cet effet est passé de 1.200 milliards de dinars les années précédentes à 400 ou 500 milliards actuellement.

A ce propos, il a indiqué qu’un décret visant à maitriser de plus en plus ces opérations est sur la table du Gouvernement.