Alger-Tamanrasset à pied, le rêve fou de Mouloud et Abdelkrim

Abdelkrim Kattani, 68 ans, et Mouloud Labou, 69 ans, ont démarré le vendredi 18 janvier 2019 du quartier de Birkhadem à Alger pour parcourir les 1900 km qui les séparent de Tamanrasset.

Ces deux passionnés de vadrouille comptent marcher une moyenne de 30 km par jour avant d’arriver à leur destination finale, la capitale de l’Assekrem.

Nous avons contacté Mouloud Labou mercredi dernier, il était avec son compère à l’étape 3 de son défi, à savoir au départ de Benchicao sous une tempête de neige, suivi de pluies partielles, une visite inopinée d’amis venus d’ Alger leur ont a apporté un grand réconfort et un poulet au déjeuner partagé en bordure de route. La nuit suivante à Seghouane près de Ksar El Boukhari ils ont pu se reposer au domicile du maire.

En ce dimanche, les deux vadrouilleurs s’approchent, à pied toujours, de la ville de Laghouat, après ils prendront la route vers Ghardaia où ils passeront la journée avant d’enchainer Menea et In Salah. Ils espèrent arriver à Tamanrasset dans une trentaine de jours d’après Mouloud Labou joint par téléphone.

« Nous faisons ça car nous sommes des hommes libres, et nous avons cette liberté de pratiquer notre sport comme nous l’entendons, on le fait pour le plaisir et pour cette sensation unique », dira Mouloud avant de nous rappeler que la police et la protection civile sont toujours présents pour encadrer leur marche à pied d’Alger à Tamanrasset.

Voici le palmarès impressionnant de Abdelkrim Kattani et de Mouloud Labou :

2012 : Alger-Tamanrasset à vélo en 18 jours

2013 : Tamanrasset-Djanet aller-retour à pied (1400 km) en 24 jours

2014 : Alger-Djanet à vélo (2400 km) en 28 jours

2017 : Tamanrasset-Djanet aller-retour à pied en 28 jours