Affaire Tariq Ramadan : un témoin affaiblit la 1ère accusatrice

Dans un article publié hier sur le site internet du journal français Le Point, un homme ayant été en contact avec Henda Ayari, a dressé un portrait sans concession de la première accusatrice de Tariq Ramadan.

Cet homme, un français non-musulman qui ne connaît pas Tariq Ramadan précise-t-il, a assuré que Henda Ayari l’avait longuement harcelé, avant de lui faire des avances à caractère sexuel, qu’il avait repoussées avant de se voir menacer par cette dernière d’un dépôt de plainte pour viol.

Elle aurait déclaré: “soit on le fait, et je deviens ta maîtresse, soit je dépose plainte contre toi pour viol“, avant d’ajouter que tout le monde la croirait car elle était une femme et qu’il n’y avait pas de témoins.

L’homme en question a livré son témoignage à la justice Française le 9 Juillet dernier, et avait déjà rédigé une attestation en Novembre 2017

Sollicités, les avocats de Henda Ayari n’ont pas souhaité commenter.