Affaire Khashoggi : Des vidéos de surveillance confirment la préméditation du meurtre

Nouveau retentissement dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Saoudien Jamal Khashoggi, en effet CNN a diffusé ce lundi 22 octobre des images qui montrent un des 15 suspects saoudiens impliqués dans le meurtre du journaliste, dans les rues d’Istanbul portant les vêtements du défunt après son assassinat, une tentative de brouiller les pistes selon les sources turques de la chaîne américaine. Ce qui vient une fois de plus confirmé la thèse selon laquelle c’était un meurtre prémédité…

Dans ces vidéos, capturées par des caméras de surveillance, on voit un homme au physique ressemblant à celui de Khashoggi se baladant dans les rues d’Istanbul dans les mêmes habits (à l’exception des chaussures) que le journaliste portait à son arrivée au consulat saoudien.

L’homme, identifié comme Mustapha Al Madani, a également été filmé à son arrivée en fin de matinée au consulat à Istanbul, avec le reste de l’équipe des 15 Saoudiens, deux heures avant l’arrivée du journaliste. D’autres images, le montrent en fin d’après-midi entrer dans des toilettes habillé comme Khashoggi et ressortir vêtu de ses habits de la matinée.

Des responsables turcs ont également confié à CNN leur conviction que les Saoudiens ont envoyé Mustapha Al Madani parmi les 15 suspects spécifiquement pour accomplir cette tentative de dissimulation, indiquant que le meurtre de Jamal Khashoggi a été prémédité contrairement à la version saoudienne des faits.

Pour rappel, l’Arabie Saoudite, après 17 jours de versions contradictoires dont l’affirmation au tout début que M. Khashoggi avait quitté le consulat, a confirmé vendredi 19 octobre que le journaliste a été tué à la représentation diplomatique où il s’est rendu le 2 octobre pour obtenir des documents.

Face à une pression internationale sans précédent, les autorités du royaume ont également affirmé que la mort de Jamal Khashoggi s’est produite après une dispute avec « 18 responsables saoudiens » au consulat, venus “le convaincre de rentrer en Arabie Saoudite”.

Le président turc Recep Tayiip Erdogan a annoncé dimanche que son pays allait révéler mardi “toute la vérité” sur l’assassinat de Jamal Khashoggi.