Abdewahed Kerrar « Dans 5 à 6 mois, les premières doses du vaccin spoutnik-Algérie pourraient exister »

Abdelouahed Kerrar, président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (Unop) et PDG de Biopharm, est très optimiste quant à la fabrication du vaccin spoutnik en Algérie, il avait soutenu à un quotidien national que : « l’Algérie possède les capacités logistiques et les compétences humaines pour la fabrication du vaccin Spoutnik V »

Pour Abdelouaheb Kerrar : « D’un point de vue purement technique, il faut d’abord vérifier si les installations algériennes sont adaptées à cette fabrication et s’il ne faudrait pas des investissements supplémentaires. mais normalement, si les personnes chargées de ce dossier travaillent rigoureusement, dans 5 à 6 mois maximum, on pourrait lancer la fabrication en Algérie. »

Et d’aller dans son argumentaire sur la quantité à produire si les conditions requises venaient à être garanties :

Kerrar a lancé : « Supposons que les mois de février et mars sont consacrés à la finalisation des négociations commerciales et la signature du contrat pour ce transfert d’énergie, on ajoute six mois. De ce fait, au mois de septembre prochain, on fabriquerait les premières doses. Dès que les machines sont opérationnelles on pourrait alors facilement fabriquer 4 à 6 millions de doses facilement. Et cela va résoudre la problématique de vacciner la population ciblée pour atteindre le seuil de l’immunité collective avant la fin de l’année. »