Abdesslam Tarmoun tué dans une embuscade en Libye

Abdesslam Tarmoun, chef du groupe armé Mouvement des fils du Sahara pour la justice (MFSJ) a été tué dans la nuit du 8 au 9 janvier dans la région de Sehbha dans le Sud-Ouest libyen dans une embuscade tendue par des inconnus selon Menadefense.

Abdesslam Tarmoun a été co-fondateur du MFSJ en 2004 avec les frères Bencheneb. Il succède à Youcef Bencheneb comme chef du groupe après l’élimination de ce dernier par les services de sécurité lors de l’assaut sur le complexe gazier de Aïn Amenas en janvier 2013.

Jusqu’en 2014, le MSJ de Abdesslam Tarmoun a principalement opéré dans le Sud algérien en ciblant les forces de sécurité et les installations économiques et énergétiques avant d’être contraint par le déploiement de l’armée dans les zones frontalières de fuir vers la Libye. Le groupe a notamment participé avec les Signataires par le sang de Mokhtar Belmokhtar à l’attaque de Tiguentourine.