Abdelmadjid Tebboune rentre en Algérie après un long séjour en deux temps passé en Allemagne

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, est rentré d’Allemagne, après un séjour de 33 jours, durant lequel il a subi une intervention chirurgicale «réussie» au pied suite à une complication due à la Covid-19.

Selon l’agence officielle APS, celui-ci a été accueilli, à son arrivée à l’aéroport militaire de Boufarik, par les présidents du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil, de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine, et du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, et le directeur de cabinet à la présidence de la République, Noureddine Baghdad Daidj.

«Le traitement de ces complications, qui ne présentent pas un caractère urgent, était déjà programmé avant le retour d’Allemagne du président Tebboune, le 29 décembre dernier. Toutefois, ses engagements n’avaient pas permis, entre-temps, un tel déplacement», avait ajouté la Présidence le jour de son retour en Allemagne. Tebboune a, de son côté, réaffirmé que ce séjour «était programmé afin de poursuivre le protocole thérapeutique, décidé par les professeurs, et dont il ne reste pas beaucoup, mais qui est nécessaire».

Finalement, le chef de l’Etat a regagné le pays 23 jours après avoir subi cette intervention. D’ailleurs, l’information relative à son retour au pays a commencé à circuler jeudi dans la soirée, notamment après avoir pris connaissance de la déclaration faite par Tebboune à son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, avec qui il a eu le jour-même un entretien téléphonique, dans lequel il a tenu à lui exprimer «ses remerciements pour la prise en charge médicale dont il a bénéficié depuis son arrivée en Allemagne».