3 ans de prison ferme pour Anis Rahmani

La Cour d’Alger a condamné ce lundi, à 3 ans de prison ferme, assortis d’une amende de 50.000 DA, le président directeur général (PDG) de la chaîne Ennahar Mohamed Mokkadem dit Anis Rahmani, poursuivi pour enregistrement et diffusion à travers sa chaîne Ennahar, d’une communication téléphonique qu’il avait eue avec un officier de l’Armée nationale populaire (ANP), sans autorisation préalable.
La Cour a également décidé la confiscation des saisies, outre son acquittement des accusations de diffamation et d’outrage à un officier durant l’exercice de ses fonctions.