Zimbabwe : soupçonnée d’être impliquée dans un trafic d’ivoire, Grace Mugabe fait l’objet d’une enquête

Ce dimanche 25 mars 2018, la police zimbabwéenne a annoncé qu’elle enquêtait sur Grace Mugabe. L’ancienne première dame est soupçonnée d’avoir illégalement exporté de l’ivoire de contrebande selon Jeune Afrique.

« Un rapport a été fait et la police a entamé une enquête. C’est tout ce que je peux dire pour l’instant », a expliqué à l’AFP Charity Charamba, porte-parole de la police locale.

Selon Sunday Mail, journal gouvernemental local, Grace Mugabe aurait empoché des sommes faramineuses en exportant de grandes quantités d’ivoire vers la chine, les Emirats arabes unis et les Etats-Unis, et ce, en faisant rédiger des permis d’exportation de défenses d’éléphants en les déclarant comme des « cadeaux pour les dirigeants étrangers ».