Vers la disparition du mot « nègre » de la langue française

L’hebdomadaire Le Point nous apprend ce vendredi que le ministère français de la Culture a donné raison au Conseil représentatif des associations noires. L’expression « nègre littéraire » sera remplacée par « prête-plume ».

Dans un communiqué, publié jeudi 16 novembre, le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) se félicite d’avoir obtenu gain de cause du ministère de la Culture, écrit la revue française qui précise que le 13 novembre 2017, le Cran a reçu une lettre de Loïc Depecker.

Le délégué général à la langue française et aux langues de France indiquait à Louis-Georges Tin que la ministre de la Culture avait accepté la proposition du Cran, visant à remplacer l’expression « nègre littéraire » par « prête-plume », est-il écrit dans le communiqué.

« Pour retrouver l’origine de l’expression nègre littéraire, il faut remonter dans le passé esclavagiste colonial de la France », écrit Le Point qui indique que le mot « nègre » fait directement référence aux esclaves, exploités par les colons français depuis le XVIIe siècle et jusqu’en 1848, date de l’abolition de cette traite transatlantique.