Verdict – L’affaire du juge qui a soutenu le Hirak ( Sadedin Merzoug )

 

Le Conseil supérieur de la magistrature a statué dans l’affaire du juge Sadedin Merzoug

  1. Le premier dossier : suspension du travail pour une période de 6 mois avec rémunération divisée par deux (moitié du salaire), la décision est effective à partir d’aujourd’hui (date de publication de la décision)
  2. Le deuxième dossier : Relaxe
  3. Le troisième dossier, le plus sensible judiciairement : report jusqu’à à la session précédente.

Le comité de défense, composé de professeurs : « Abdullah Haboul », « Muhammad Al-Hadi Barim », « Ghanai Ramadan » et « Abdul-Haq Mallah » était présent.

Sadedin Merzoug est accusé d’avoir perturbé le syndicat des juges à travers ses critiques envers l’accord du syndicat et le ministère de la Justice. « Entrave du travail judiciaire et déstabilisation des institutions de l’Etat » sont aussi des griefs retenus contre le magistrat connu par son soutien au mouvement populaire du 22 février 2019. A cet effet, une suggestion de le poursuivre devant les tribunaux a été formulée.

https://www.facebook.com/kingofPeaces/posts/10218909828203580