Vague de démissions au FCE après les retraits de Moncef Othmani et Hassen Khelifatii

Rien ne va plus au FCE. Après la démission du Président par interim Moncef Othmani qui a dénoncé des intimidations par certains membres et l’appel d’Hassen Khelifati qui a dénoncé les « pratiques opaques » de l’ancienne équipe en place et a invité au retrait des membres, de nombreux cotisants auraient déjà ou compteraient démissionner.

Selon nos informations la moitié du Conseil Executif du Forum, le président de Jil’FCE, des délégués de Wilaya et même des délégations entières, auraient déjà démissionné.

Ces événements se déroulent après la déclaration et la démission de Moncef Othmani qui a expliqué dans une lettre envoyée aux membres « Je ne saurais cautionner l’organisation d’élections irrégulières déjà annoncées par certaines parties malintentionnées. ».

Le candidat Hassen Khelifati lui a emboîté le pas en se retirant des élections et en appelant les membres à démissionner en signe de contestation.

Le site d’information TSA Algérie explique notamment que l’association patronale était déjà en déclin et que « le nombre de membres à jour de leur cotisation ne dépasse pas les 200 ».

Les élections pour la présidence du FCE sont prévues le 24 juin prochain.