Union africaine : Ahmed Ouyahia expose la vision de l’Algérie sur la question de la réforme institutionnelle

Dans le cadre de sa participation, en qualité de représentant du Président de la République, aux travaux de la 30e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine, qui se tient à Addis-Abeba les 28 et 29 janvier 2018, le Premier Ministre, Ahmed Ouyahia a pris part à la session de consultations sur la question de la réforme de l’Union africaine, qui figure désormais parmi les principales priorités de l’action de l’organisation continentale.

Dans son adresse à la Conférence, Ahmed Ouyahia a mis en exergue que l’Algérie partage l’impératif d’une réforme institutionnelles et structurelle de l’Union africaine, en précisant que le contenu de cette réforme devrait bénéficier del’adhésion la plus large de l’ensemble des Etats membres.

Dans le même ordre d’idées, et concernant précisément les aspects liés au financement de l’Union africaine, le Premier Ministre a indiqué que la mécanique financière de l’organisation devrait tenir compte d’un minimum d’équilibre entre l’ensemble des Etats membres et de leurs capacitéséconomiques.

Enfin, Ahmed Ouyahia a souligné l’importance d’une gestion consensuelle du processus de réforme, à travers notamment, une approche basée sur l’appropriation par les Etats membres et l’examen exhaustif des propositions qui y sont contenues.