Une délégation algérienne au Portugal pour renforcer la coopération dans la métallurgie et l’électromécanique

Une délégation algérienne composée de représentants de la Bourse Algérienne de Sous-Traitance et de Partenariat (BASTP), de la Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie (CACI), du Groupe Gazelle et du groupe Yousfi, est partie à la rencontre d’entreprises et d’institutions portugaises du 26 au 30 novembre dernier pour encourager et faciliter la coopération dans les secteurs de la métallurgie et de l’électromécanique.

Cette rencontre a été initiée par l’Association Nationale des entreprises de la Métallurgie et de l’Electromécanique au Portugal (ANEME) et organisée par BH Advisory – cabinet de conseil en stratégie et management dans le cadre du programme Exploring African markets – cofinancé par l’Union Européenne, Portugal 2020 et Compete 2020.

La coopération avec le Portugal est d’autant plus importante que ces secteurs constituent un maillon stratégique du développement et de la diversification économique de l’Algérie. En effet, la métallurgie et l’électromécanique doivent pouvoir alimenter et soutenir de nombreux secteur-clients tels que celui de la construction (structure métallique, rond à béton…), de l’automobile (pièces d’origine, pièces de rechange…), de l’énergie (tubes, bacs de stockage…), de l’agriculture (machines agricoles…), et de la production de biens de consommation en général (machines et équipements…).

Ainsi durant cinq jours, la délégation algérienne a pu identifier des opportunités de collaboration et partager son expérience avec le Centre de Formation Professionnelle des Industries Métallurgique et Electronique (CENFIM), l’Institut de Soudage et de Qualité (ISQ), la Chambre de Commerce Portugaise, la Société Internationale de Montage Industriel (SIMI), le producteur de matériel agricole GALUCHO, le spécialiste de l’Industrie Métalo-mécanique TECNISATA et l’usine de fonderie CONTIBRONZES.

La délégation a également été reçue par l’Ambassadeur de l’Algérie à Lisbonne Fatiha Selmane.

Cette visite a également été l’opportunité de présenter aux entreprises portugaises l’attractivité de l’Algérie à travers une conférence sur « La coopération entre le Portugal et l’Algérie dans le secteur de la Métallurgie et l’Electromécanique » qui a vu la participation de Fatiha Selmane, l’Ambassadeur de l’Algérie, de José de Oliveira Guia, Président de l’ANEME, ainsi que des représentants des institutions et entreprises algériennes.

A l’issue de cette conférence, l’ANEME et la BASTP ont signé un protocole de coopération afin de mener tous les efforts et de saisir toutes les opportunités pour encourager, renforcer et développer le commerce, l’investissement, la coopération économique, scientifique, technologique entre l’Algérie et le Portugal.

Ce partenariat est important selon Kamel Agsous, président de la BASTP qui déclare « Nous sommes venus voir ce que nos partenaires portugais peuvent nous fournir, en particulier dans les domaines industriel et technologique. » Il a ajouté également que « Ces visites nous ont donné confiance, nous sommes en passe de produire 400 000 véhicules à l’horizon 2022, ce partenariat est important car les portugais ont des unités de productions qui répondent aux standards internationaux, sur lesquelles nous allons nous appuyer, car nous avons un besoin urgent de développer le secteur de la manutention industrielle, de réduire la facture d’importation dans le secteur industriel et de créer des opportunités d’emploi pour la jeunesse algérienne. »