Un demi-million d’Algériens se soignent chaque année à l’étranger

Selon la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme, plus de 500.000 Algériens se soignent chaque année à l’étranger.

Dans un nouveau rapport, la LADDH qui regrette l’inefficacité du système de santé algérien malgré le passage de neuf ministres différents, met l’accent sur les mois d’attente pour être pris en charge, les circuits de tourisme médical vers la Tunisie et la Turquie relayés par des médias algériens, la multiplication des erreurs médicales qui ont causé la mort de 1200 malades, ainsi que l’absence de formation adéquate de maintenance du matériel médical.

La LADDH estime également à 16000 le nombre de médecins algériens poussés à l’exil, dont 60% de médecins spécialisés.

Le rapport indique que près de 450.000 Algériens se soignent chaque année en Turquie selon des chiffres fournis par le ministère turc de la Santé.

Absence de chiffres exacts par contre côté français, mise à part ceux donnés par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française qui évoquaient la prise en charge d’environ 4000 malades annuellement. Certaines sources affirment également que 10.000 Algériens se soignent chaque année en France à leurs propres frais.

Pour ce qui est de la Tunisie, les chiffres de la LADDH évoquent un nombre de 100.000 Algériens se soignant chaque année dans ce pays.