Twitter passe à 280 caractères : qu’en pensent les twittos algériens ?

C’est désormais officiel. Twitter a élargi l’espace autorisé pour poster des messages personnels à 280 caractères au lieu de 140 actuellement.

Une mini révolution selon les habitués du réseau social américain fondé en 2006 qui attendaient ce changement depuis des années.

« Nous voulons que ce soit plus facile et plus rapide pour tout le monde de s’exprimer », a expliqué le groupe américain, mardi. Son patron et fondateur, Jack Dorsey, a, lui, sobrement tweeté : « 140 + 140 ! »

Mais qu’en pensent les fans de Twitter en Algérie ?

Une conversation intéressante sur ce sujet particulier a attiré notre attention justement sur Twitter ce mercredi matin, et elle prouve que cette mesure prise à San Francisco ne laisse pas indifférents en Algérie.

La journaliste Hayet-Eddine Khaldi a lancé le débat en posant cette question : Twitter passe à 280 caractères, qui est pour ? qui est contre ?

Aniss Kaïs est pour, et pense même que c’est « Donald Trump qui va être content pour pouvoir dire plus de choses ». Hayet-Eddine Khaldi a déjà sa propre idée sur le contenu des tweets présidentiels américains.

Samy, un autre utilisateur de Twitter n’est pas du même avis. « Les tweets seront moins pertinents et nous irons moins vite à l’essentiel », dit-il en émettant le souhait d’avoir plus de caractères autorisés dans sa chronique radiophonique hebdomadaire. Message codé adressé à Hayet-Eddine Khaldi.

Par contre, tout le monde s’accorde à regretter que l’on puisse toujours pas pouvoir corriger les tweets après publication.

Quant à Iheb Tekkour, spécialiste en nouvelles technologies, il se demande si cette manœuvre va avoir un impact sur le modèle économique du géant américain. Car en effet, le géant américain n’arrive pas toujours à décoller, et son chiffre d’affaires a encore reculé cette année.