Trois femmes dont deux médecins résidents meurent à Douera d’une intoxication au monoxyde de carbone

Trois femmes, dont deux médecins résidents, sont décédées à Douéra durant la nuit du mardi 27 au mercredi 28 mars, suite à une intoxication au monoxyde de carbone, selon des sources concordantes, écrit Tout sur l’Algérie. La troisième femme décédée est, selon le Dr Boutaleb, porte-parole.

Le drame est survenu dans un appartement loué par les quatre résidentes pour la durée de leur formation médicale spécialisée.

Deux autres résidentes, habitant le même appartement, ont également été intoxiquées et sont actuellement en observation.