Tentative de coup d’Etat au Gabon, les mutins arrêtés selon les autorités

C’est toujours la confusion au Gabon après les informations faisant état d’une tentative de coup d’Etat ce lundi matin.

Des militaires gabonais ont lu un message à la radio d’Etat, ce lundi vers 6h30, appelant le peuple à se « lever » contre les « conservateurs acharnés du pouvoir » et annonçant la prochaine mise en place d’un « Conseil national de restauration » en l’absence du président Ali Bongo Ondimba en convalescence au Maroc, rapporte le Parisien ce matin.

D’après l’Agence France Presse, des coups de feu ont été entendus autour de la Radio Télévision Gabonaise (RTG), sur le boulevard Triomphal, dans le centre de Libreville. A 7 heures, des blindés des forces de sécurité gabonaises bloquaient l’accès à ce boulevard, a constaté un correspondant. Ils seraient entrés dans les locaux à 4 heures du matin.

Les autorités gabonaises ont indiqué en cette fin de matinée que les mutins ont été interpellés.